labelfacade logotype

Historique du V-Clip®

Naissance d'un système simple et durable

Uriel MOCH, créateur du système V-Clip® qu'il a protégé par un brevet, capitalise trente années d’expérimentations et de réalisations dans la technique particulière de la façade légère.

Diplômé de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, inscrit au tableau de l’Ordre des Architectes, il préside aujourd’hui la commission DTU 31-4 « Travaux de bâtiments – Façades à ossature en bois » dont l'objectif est de rédiger un DTU définissant les règles de mise en œuvre relatives à la pose des panneaux de façades à ossature en bois, filantes, semi filantes ou interrompues. Des solutions techniques de plus en plus employées suite à l’application de la RT 2012. Ce type d’ouvrage se présente avec des supports de type voile béton (nez de dalles et refends) ou des supports de type poteaux/poutres, béton, bois ou métal. Intégrant l'isolation thermique dans son épaisseur, il se complète parfaitement avec un bardage rapporté dont Labelfacade offre les variantes en pierre naturelle, terre cuite, céramique ou verre.

Uriel MOCH, en collaboration avec SIECO (CFEM + Pechiney + Saint Gobain),  est lauréat en 1973 de la 4ème session du Programme Architecture Nouvelle avec le ‘’Mécano architectural’’, puis attaché de recherche au bureau d’études de la Compagnie Française d'Entreprises Métalliques (CFEM devenu EIFFEL) pour l'industrialisation du bâtiment jusqu'en 1980. En 1981, il s'installe à Grenoble comme architecte indépendant sous l'appellation Edifice où il expérimente, entre autres, l'ossature bois.

Confronté aux différences d'épaisseur des Composites Ciment Verre dans sa pratique d'architecte, Uriel MOCH mettra au point le procédé V-Clip® pour le maintien de parements de nature diverses en façades ventilées (pierre, terre cuite, céramique, Alucobond, stratifié compact, agglomérés à base ciment type Viroc...). Il fonde la société GEMM Développement et obtient le premier Avis Technique V-Clip 2/97-527, révisé en 2000, 2004, 2009 et 2013, la prochaine révision étant prévue en 2019.

Les années 1998 à 2009 se concentrent  sur la mise au point du procédé V-Clip®, y compris  pour le maintien de vitrages en façade ventilée, avec deux réalisations remarquables : L'INRIA du CNRS à Villeneuve d'Ascq de l'architecte Gilles BOUCHEZ, et le Centre de Secours Incendie Alésia de l'architecte Dominique TESSIER.

Présents depuis une trentaine d’années dans la réflexion sur la façade, les dirigeants de Labelfacade expriment leurs options au travers d’un manifeste de Labelfacade.